Menu
Contact

Le prestigieux gala présenté par BOVET 1822 et Artists for Peace and Justice pendant le TIFF a permis de récolter 1,1 million de dollars en faveur de l’éducation à Haïti

Audrey Raffy et Paul Haggis, entourés de Jackson Browne, Ben Stiller Jr., Morgan Spurlock, et bien d’autres se sont réunis à l’occasion du gala qui s’est tenu à la Art Gallery of Ontario



Paul Haggis, réalisateur oscarisé et fondateur d’APJ, aux côté de Cuba Gooding Jr., Audrey Raffy,, fille du propriétaire de BOVET 1822 Pascal Raffy, Jackson Browne et George Stromboulopoulos

À l’occasion de sa 9e édition, le gala Artists for Peace and Justice (APJ), parrainé par BOVET 1822, s’est tenu pour la première fois à la Art Gallery of Ontario (AGO) le 10 septembre 2017. Ce gala, organisé pendant le Festival du Film de Toronto, a permis de récolter 1,1 million de dollars. Présidé par Natasha Koifman et Suzanne Boyd, le Gala d’APJ était co-animé par des personnalités influentes, dont le fondateur d’APJ Paul Haggis, Cuba Gooding Jr., Ben Stiller, Shantelle, Yannick Bisson, George Stromboulopoulos, et Audrey Raffy, fille du propriétaire de BOVET 1822 Pascal Raffy.

Audrey Raffy soutient fermement les projets de son père, avec lequel elle partage son engagement auprès d’APJ. Grâce au soutien exceptionnel de BOVET, APJ a pu destiner l’intégralité des sommes récoltées à des initiatives promouvant la santé, la dignité et l’éducation à Haïti. Depuis l’acquisition de la maison horlogère suisse par Pascal Raffy, les actions caritatives entreprises par BOVET 1822 sont exclusivement dédiées aux enfants et à l’éducation. En 2013, Pascal Raffy avait été tellement ému par son expérience auprès d’APJ qu’il s’était engagé à travers un partenariat officiel et durable entre sa Maison et l’association caritative, fondée sur l’engagement pour l’excellence, l’intégrité et la transparence à tous les niveaux. Depuis lors, BOVET 1822 reverse chaque année un million de dollars à l’organisation, soit un total à ce jour de cinq millions. Au travers de la création de l’Academy for Peace and Justice, l’engagement de Pascal Raffy et de BOVET auprès d’APJ s’est concrétisé de manière permanente.

« Mon souhait de donner de l’espoir aux enfants haïtiens à travers l’éducation, la persévérance et la fierté est indéfectible », a expliqué Pascal Raffy. « Aujourd’hui à Toronto, l’engagement de BOVET aux côtés d’Artists for Peace and Justice est plus fort que jamais, et je suis fier de destiner les actions caritatives de BOVET aux enfants les plus pauvres et les plus méritants. »

L’événement s’est ouvert sur une surprise pour les convives, lorsque Paul Haggis et David Belle, PDG d’APJ, ont invité les hôtes les plus célèbres à se joindre à eux dans un esprit de justice sociale et d’activisme pour servir le repas. Tous les co-animateurs se sont alors levés pour aller servir les invités.

Plus tard dans la soirée, George Stromboulopoulos a décerné le premier « Canadian Changemaker Award », présenté par Birks, au philanthrope Gary Slaight, rendant ainsi hommage à son engagement intègre et concret.

Paul Haggis et David Belle, accompagnés par Audrey Raffy de BOVET 1822, ont également décerné le « Peace and Justice Activism Award » 2017 au célèbre musicien de rock Jackson Browne. Le prix avait précédemment été remis à Sean Penn et à Susan Sarandon. Ce prix rendait hommage à l’activisme de Jackson Browne et à son engagement pour la paix et la justice sociale à Haïti et partout dans le monde.


Audrey Raffy remettant le garde-temps BOVET Amadeo Fleurier à Ben Stiller






















Cuba Gooding Junior avec son garde -temps BOVET Fleurier Jumping Hour

Audrey Raffy, élégamment habillée et portant le garde-temps « Miss Audrey » BOVET 1822 à son nom, a remis des garde-temps BOVET 1822 à Ben Stiller et à Cuba Gooding Junior en personne, en guise de remerciement pour leur contribution à APJ. Ben Stiller s’est vu remettre le garde-temps BOVET Amadeo Fleurier, et Cuba Gooding Junior le garde-temps BOVET Fleurier Jumping Hour.

« Je suis fier de cette montre, et je suis fier que Bovet 1822 verse un million de dollars par an à APJ pour soutenir ses actions, c’est ce que toutes les grandes entreprises devraient faire », a expliqué Jackson Browne.


Jackson Browne portant le garde-temps BOVET Amadeo Fleurier

Tout au long de la soirée, une vente aux enchères tenue par le commissaire-priseur Stephen Ranger a été l’occasion de vendre des expériences uniques à des sommes impressionnantes, et notamment : une visite privée des ateliers de Zac Posen, un déjeuner avec Susan Sarandon ainsi qu’un concert VIP avec Sir Paul McCartney, accompagné par Paul Haggis – comprenant la balance audio avant le concert et une rencontre backstage. Cuba Gooding Jr. a également encouragé les invités à « Lui montrer l’argent ! » (“Show Him the Money!”) en mettant en vente une visite du plateau de son prochain projet, alors que les invités pouvaient également enchérir pour remporter un voyage au Pérou et une visite de ses Montages Arc-en-ciel, aux côtés de l’aventurier Johan Ernst Nilson et de Petra Nemcova.

Les invités dans l’assistance ont pu apprécier les performances de Kayla Diamond, artiste produite par Slaight Music et gagnante du concours It’s Your Shot, et de Paul Beaubrun, musicien haïtien et ami de longue date d’APJ. Au cours de la soirée, Jackson Browne a rejoint Paul Beaubrun sur scène.

Les artistes Tracy Moore, Farah Nasser, Diane Bald, Michael Budman, Kate et David Daniels, Nadia et Nick Di Donato faisaient également partie des invités.

APJ a été fondée juste après le séisme de 2010 et peu après sa création, elle a acheté un terrain et construit le plus grand collège-lycée d’Haïti, l’Academy for Peace and Justice, destiné aux jeunes les plus pauvres et les plus méritants de Port-au-Prince. Avec 2 800 élèves, l’académie a atteint sa capacité maximale en 2016, et a célébré ses premiers diplômés, offrant aux enfants les plus défavorisés d’Haïti la chance de continuer leur scolarité au-delà du primaire. Motivé par l’action et l’intégrité, le partenariat entre BOVET 1822 et APJ permet de dédier 100 % des dons à l’éducation et à la santé de milliers d’enfants chaque année.

« Organisé pour la première fois pendant le TIFF de 2009, le Festival Gala d’APJ à Toronto constitue chaque année un moment fort. Il nous donne l’opportunité d’aider la communauté haïtienne en apportant éducation, soins et espoir aux enfants d’Haïti, » a souligné Paul Haggis, Fondateur dAPJ. « En neuf ans, et en grande partie grâce à nos sponsors, à la famille APJ et à la communauté incroyable de Toronto, nous avons eu un impact extraordinaire, redonnant du pouvoir aux jeunes et soutenant la prochaine génération de leaders haïtiens. Cependant, il faudra faire beaucoup plus – et nous espérons qu’en célébrant et en récompensant des entrepreneurs remarquables qui incarnent notre propre engagement pour la justice sociale, nous insuffleront l’activisme et le service nécessaires pour offrir un avenir meilleur aux personnes les plus nécessiteuses de notre planète. »