Menu

Ambassadeur de l’élégance

Difficile de densifier davantage de symboles d’élégance que ceux réunis le 13 juin dernier. A cette occasion, Paolo Pininfarina a souhaité associer Pascal Raffy et la Maison BOVET 1822. Les deux hommes partagent le même goût pour le génie mécanique, le raffinement esthétique et la préservation du patrimoine. Des valeurs qui sont celles du luxe véritable tel que le définit Pascal Raffy, propriétaire de BOVET 1822 et de DIMIER 1738. Cette quête commune d’excellence a conduit les deux hommes à imaginer une collection de Haute Horlogerie qui séduit les collectionneurs depuis cinq ans. Dévoilé en 2010, l’iconique tourbillon Ottanta développé et manufacturé par BOVET 1822 avait alors été choisi par Pininfarina pour célébrer 80 années de design d’exception.

Pininfarina et BOVET 1822 ont donc invité les collectionneurs du monde entier à venir exposer classiques et sportives couvrant plus de huit décennies de légende automobile. A l’allure racée des prestigieuses carrosseries et l’élégance des gentlemen-drivers venus les présenter, s’ajoutait le somptueux décor du Château du Valentino édifié au XVIIème siècle et choisi pour recevoir l’événement.

En plus des collectionneurs privés, Pininfarina exposait quelques icônes et raretés issues de son propre musée. Citons entre autres, la célèbres Lancia Aurelia B24, les stars de cinéma telles que la Duetto (The Graduate) ou la Nash Ashley (Sabrina) ainsi qu’une pléthore de sportives telles que les Ferrari P4/5 ou 612.

C’est un jury d’éminents experts du design qui a été constitué afin de remettre les prix des différentes catégories que comportait le concours. Parmi eux figurent des personnalités telles que Flavio Manzoni, directeur du design de Ferrari, Karim Habib, responsable du design de BMW ou des représentants de la presse spécialisée du design automobile. C’est à Pascal Raffy que la Maison Pininfarina a cependant fait l’honneur de confier la présidence de ce prestigieux jury.

La qualité et l’état de conservation ou de restauration des automobiles concourant étaient tels que les délibérés du jury demandèrent de longues discussions animées par la passion et l’émotion suscitées par ce plateau exceptionnel. Finalement, c’est Monsieur Gino Coen et sa somptueuse Cisitalia 202 de 1947 qui s’est vu remettre le très convoité BOVET Award for the Most Elegant Car des mains même de Pascal Raffy. 


Cisitalia-202_Original_3023

Il s’agit certainement de l’une des plus belles carrosseries que l’histoire de l’automobile ait connues. C’est d’ailleurs la seule automobile à être exposée au MOMA de New York et à être considérée comme une œuvre d’art contemporain. Ce véhicule présente l’étonnante particularité d’être modelée en une seule feuille d’aluminium. Pas étonnant que la légende qui accompagne l’exemplaire exposé au MOMA de New York la présente en qualité de « sculpture en mouvement ».

C’est également Pascal Raffy qui a remis le Best in Show Award à Monsieur Corrado Lo Presto pour sa Lancia Florida I de 1955. Véritable révolution en terme de design automobile, La Lancia Florida est reconnue pour être l’inspiratrice des voitures de prestiges américaines depuis le milieu des années cinquante jusqu’à nos jours. Enfin, c’est Paolo Pininfarina qui remettait le Chairman’s Award à Anne et Bob Lee et pour leur Ferrari 212 Inter Cabriolet de 1952. Produite à quatre-vingt exemplaires seulement, cette sportive de légende affiche un palmarès enviable lors de différentes courses durant les années cinquante. Elle remporta notamment la Carrera Panamericana en 1951.

Pascal-Raffy,-Paolo-Pininfarina-&-Gino-Coen_Original_3025

En plus des nombreux fleurons de l’histoire automobile selon Pininfarina, les amateurs d’élégance et de virtuosité mécanique ont pu découvrir les cinq garde-temps qui constituent à ce jour la collection BOVET by Pininfarina. Trois tourbillons et deux chronographes illustrent la vision commune des deux Maisons pour définir, dans le respect de la tradition, la plus noble expression du temps. Plus silencieuses que leurs pendants automobiles, leurs mécanismes ont, par leur ingéniosité et la qualité de leurs finitions, illuminé les regards de surprise et d’émerveillement.