Menu
Contact

Un casting prestigieux pour une collecte d’1,2 million de dollars au profit d’Artists for Peace and Justice

De nombreuses personnalités, parmi lesquelles les actrices Helen Mirren et Susan Sarandon, ont participé à la soirée caritative sponsorisée par BOVET durant le Festival international du film de Toronto.

Casa-Loma_Original_3116

Le Gala de charité du festival, qui se tient annuellement au profit de l’association Artists for Peace and Justice (APJ) et qui est présenté par BOVET 1822, a récolté cette année la somme impressionnante d’1,2 million de dollars. Organisé dans la majestueuse demeure de Casa Loma à Toronto, durant le Festival international du film de la ville, l’événement était co-animé par une équipe composée de personnalités influentes, dont Pascal Raffy, le propriétaire de BOVET 1822, Paul Haggis, le fondateur de l’association APJ, les actrices Helen Mirren et Susan Sarandon, ainsi que l’animateur de télévision canadien George Stroumboulopoulos. Grâce au soutien extraordinaire de Bovet 1822, APJ peut utiliser directement 100 % de la somme collectée pour financer des projets axés sur la santé, la dignité et l’éducation des habitants d’Haïti.

Pascal Raffy & Jimmy Jean Louis

De nombreuses stars nord-américaines ont foulé le tapis rouge de cette soirée mémorable, comme Win Butler et Régine Chassagne, du groupe canadien Arcade Fire, le célébrissime artiste américain Moby, à la fois chanteur, compositeur, musicien, DJ et photographe, nommé plusieurs fois aux Grammy Awards, le chanteur Tomi Swick, produit par Slaight Music, la chanteuse et philanthrope Sophie Tweed-Simmons, passée brièvement par l’émission X-factor, Cheryl Hickey, l’animatrice vedette de l’émission ET Canada, et de nombreux acteurs comme Gisella Marengo, Gabriella Wright, Madalina Ghenea et Jimmy Jean-Louis.

Le partenariat entre BOVET 1822 et APJ a commencé début 2012. Fin 2013, Pascal Raffy, le propriétaire de BOVET 1822, s’est engagé à donner 1 million de dollars par an à l’association pour soutenir les programmes éducatifs mis en place à Haïti, comme l’Academy for Peace and Justice. Immédiatement après le tremblement de terre de 2010, APJ avait en effet acheté un terrain et avait construit cette école devenue le plus grand collège-lycée d’Haïti, et le premier établissement gratuit. L’Academy a été conçue pour aider les jeunes les plus pauvres et les plus méritants de la ville de Port-au-Prince. Depuis sa création, l’Academy d’APJ a donné à plus de 2 000 enfants défavorisés la possibilité de continuer leur cursus scolaire au-delà du primaire. Accueillant 400 élèves supplémentaires chaque année, elle atteindra sa capacité maximale de 2 800 élèves en 2016.

Les animateurs de l’émission canadienne Property Brothers, Drew et Jonathan Scott, ont animé de façon théâtrale les ventes aux enchères, contribuant à faire partir des pièces extraordinaires pour des sommes incroyables au profit de la cause d’APJ. Paul Haggis, réalisateur et scénariste, lauréat de plusieurs Oscars pour son œuvre, et également fondateur d’APJ, a déclaré avec gratitude : « Grâce aux généreux dons des personnes qui nous soutiennent, nous sommes fiers de mettre en avant la toute première classe de l’Academy d’APJ à passer les examens finaux du secondaire ; c’est une illustration concrète de l’engagement de notre association pour favoriser l’éducation des enfants d’Haïti et leur offrir les compétences essentielles afin de s’épanouir au sein de leurs communautés. »

Father-Rick-Frechette,-Helen-Mirren,-Pascal-Raffy,-Paul-Haggis-&-Moby_Original_3115

Durant cette magnifique soirée, les invités ont eu le plaisir d’assister à un mini-concert de l’artiste Moby. Tomi Swick, récompensé en 2007 par le prix Juno, a également régalé le public de sa musique rock.



David-Belle,-Helen-Mirren,-Susan-Sarandon-&-Paul-Haggis_Original_3113

L’actrice Helen Mirren a décerné le tout premier Artists for Peace and Justice Award à Susan Sarandon, membre depuis le début du conseil consultatif d’APJ. L’actrice a gracieusement accepté sa récompense et a fait l’éloge de la cause qui réunit APJ and BOVET 1822 en déclarant : « APJ permet aux gens de préserver leur culture et d’utiliser leur imagination. »

Le PDG d’APJ, David Belle, a ensuite prononcé un discours empli d’une grande sincérité dans lequel il a mis à l’honneur la générosité de Pascal Raffy et de la maison BOVET 1822 pour leur don d’1 million de dollars par an. Puis M. Raffy est intervenu en soulignant : « Ce n’est pas au profit de ma Maison, mais c’est pour l’avenir de ces enfants. Il ne faut jamais avoir honte de sa richesse et de sa réussite, il faut en profiter. Mais c’est également notre devoir de donner en retour. Je félicite les grands hommes et les grandes femmes qui se sont joints à nous pour faire la différence. »

David-Belle-&-Pascal-Raffy_Original