The BOVET Clock Tower

L’Horloge BOVET de l’Astérium de Séoul reçoit le prix A’ Design Award

L’horloge monumentale de BOVET, installée dans l’Asterium Tower de Seoul, s’est vue distinguée du A’ Design Award qui récompense les meilleures réalisations en termes de design architectural à travers le monde.

Lorsque les commanditaires de l’une des plus prestigieuses résidences privées de Séoul s’adressent au bureau d’architecte en charge du projet, ils leur demandent d’intégrer dans le hall principal une horloge monumentale. Ils exigent, dès le premier cahier des charges, que la fabrication des horloges soit confiée à la Maison BOVET et qu’il s’agisse de reproductions agrandies de garde-temps existants dans les collections de la Maison Helvétique.


Deux horloges double-face trouvent ainsi place au long d’un bracelet se déroulant en ruban de Möbius qui évoque l’infini et le chiffre 8 garants, selon la tradition asiatique, de bonheur et de prospérité. D’une hauteur de 5m pour 2.50m de large ce véritable monument offre une lecture parfaite de l’heure où que l’on se trouve dans le hall ou la mezzanine le surplombant.

Les artisans de BOVET 1822 ont exprimé leur ingéniosité pour reproduire les deux faces des garde-temps Monsieur Bovet et du tourbillon Amadéo Amadéo à une échelle 15 fois supérieure à leurs illustres modèles. Ils sont ainsi parvenus à animer la cage du tourbillon ou la double seconde coaxiale brevetée pour un réalisme faisant rimer cohérence avec l’excellence qui caractérise la Maison depuis près de deux siècles.






Les carrures des horloges sont gravées du motif fleurisanne qui orne boîtiers et mouvements des garde-temps BOVET depuis le XIXème siècle.

Enfin, l’un des quatre cadrans reproduit une peinture miniature d’un somptueux dragon. C’est le même peintre miniaturiste qui a réalisé l’original d’un diamètre de seulement 35mm et cette reproduction de 60cm de diamètre pour laquelle il est allé jusqu’à dorer à la feuille le corps du dragon. Le résultat est fidèle à son illustre modèle et sa définition témoigne de la dextérité de l’artiste.



Cette nouvelle distinction symbolise parfaitement la vision personnelle de Pascal Raffy, propriétaire de BOVET, de ne jamais dissocier la haute horlogerie traditionnelle de l’art, du design et de l’architecture afin d’offrir aux collectionneurs et aux amateurs de belle horlogerie la plus noble expression du temps.