Content Search
Contact

Récital 20 Astérium remporte le prix « Montre Grandes Complications de l’Année 2017 » organisé par le magazine Revolution Russia

Moscou, décembre 2017. La troisième édition de " Watches in Russia " a honoré le Récital 20 Astérium, remarquable pour ses finitions et ses complications. Le vote était particulièrement important car pour la première fois dix abonnés fidèles de Revolution faisaient partie du Jury.

Le Récital 20 Astérium s’inscrit dans la continuité du Récital 18 Shooting Star, reprenant son boîtier profilé caractéristique pour dévoiler un affichage unique valorisant les volumes et la décoration du garde-temps. Ce diptyque, maintenant composé de ces deux garde-temps, offre un véritable voyage philosophique aux confins de l’espace et du temps.

Au travers de ce Récital 20 Astérium, Pascal Raffy et les horlogers de BOVET nous invitent à une exploration de l’univers. La position des astres dans le ciel définit le temps. Pour y parvenir les techniciens de BOVET ont choisi de cartographier les astres et les constellations visibles depuis la terre sur un dôme de quartz bleu translucide. Etoiles et constellations y sont gravées au laser et les étoiles sont peintes en Super-LumiNova, créant ainsi un ciel aussi réaliste que nature. La voûte céleste surplombe deux doubles indicateurs hémisphériques. A gauche, une phase de lune hémisphérique de précision surplombe l’indicateur d’équation du temps alors qu’à droite, les minutes rétrogrades survolent l’indicateur de réserve de marche.

Le Récital 20 Astérium est construit sur le concept d’une année sidérale, qui correspond à la période orbitale réelle de la Terre autour du soleil soit 365.25 jours. La fonction du calendrier est visible au dos, où une seule aiguille centrale effectue également une rotation complète en 365.25 jours. Cette même aiguille parcourt une graduation zodiacale. Les signes du zodiaque sont constitués des constellations devant lesquelles apparait le soleil au cours de l’année. En toute logique, un soleil finement gravé à la main est rivé sur la partie de l’aiguille qui survole cette graduation. Plus au centre, sont indiquées les saisons, les solstices et les  équinoxes. Finalement, la lunette du fond est graduée d’un calendrier annuel (quantièmes et mois) servant à régler avec exactitude la voûte céleste.

Primé « Montre Grandes Complications de l’Année» par Revolution Russie, le Récital 20 Astérium et ses deux brevets, confirme son titre d’œuvre d’art horlogère pour les collectionneurs en quête d’un luxe véritable.