Menu
Contact

Récital 17 lauréat d’un prix aux « Watch Of The Year Awards », au Moyen-Orient

Le garde-temps Récital 17, chef d’œuvre de la collection Dimier, a remporté le prix de la Meilleure montre multi-fuseaux horaires de l’année lors de la prestigieuse cérémonie des « Watch Of The Year Awards » au Moyen-Orient.

Dans un XXIe siècle caractérisé par ses nombreux moyens de communication et par la mobilité, suscitant une interaction constante avec le monde entier, le Récital 17 est un garde-temps distinctif et innovant, capable de satisfaire les exigences de tous les collectionneurs sans exception, quelle que soit leur profession.

Le Récital 17 est animé par le calibre à spécialités horlogères Virtuoso II et présente de nouvelles caractéristiques comme le triple fuseau horaire, ainsi qu’une double phase de lune de précision qui indique les phases lunaires dans les deux hémisphères. Le Récital 17 présente donc trois fuseaux horaires. En toute logique, l’heure locale occupe la position centrale, ce qui permet de lire l’heure de façon intuitive. Les deux autres fuseaux sont placés à 9 heures et à 3 heures. Chacun de ces deux affichages permet d’indiquer l’heure d’un fuseau sélectionné parmi les 24 fuseaux existants. L’indication des heures et des minutes est complétée par un disque jour/nuit et un indicateur avec 24 villes correspondant aux 24 fuseaux. L’extraordinaire cadran ajouré du Récital 17 ne fait qu’amplifier le caractère remarquable du garde-temps et démontre la virtuosité des cadraniers.

Recital-17---R170004_Original_2999

Ce triple fuseau horaire s’accompagne judicieusement d’une double phase de lune qui indique simultanément dans l’hémisphère nord et dans l’hémisphère sud la phase actuelle du cycle lunaire. Les deux guichets opposés sont liés par une superbe rose des vents directement usinée sur le fond du cadran. L’angle spécifique créé par la position de ces deux guichets correspond à l’inclinaison de l’axe de la Terre par rapport à l’équateur, qui représente quant à lui la frontière où les cycles lunaires s’opposent, entre l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. Il s’agit-là d’un mécanisme ultra précis, qui ne nécessite d’être corrigé qu’une fois tous les 128 ans !