Menu

Hall of Fame

Passion Partagée

Hall of Fame

Nick Bollettieri

Mon nom est Nick Bollettieri. Je suis entraîneur de tennis depuis 60 ans. J’ai développé la première académie de tennis « live in » dans le monde, à l’origine appelée l’Académie de Tennis Nick Bolletierri et maintenant nommée IMG Académie. Durant ma carrière, j’ai eu l’opportunité d’entraîner 10 joueurs qui ont atteint la place de numéro 1 mondial à l’ATP. J’ai été élu au « International Tennis Hall of Fame » et suis devenu le premier Caucasien à être accueilli dans le « Black Tennis Hall of Fame ». Au cours de ma carrière d’entraîneur, j’ai eu beaucoup de distinctions et eu l’occasion de rencontrer des familles merveilleuses. Certaines me sont devenues très chères. La famille Raffy fait partie de cette liste spéciale.

Ceux qui me connaissent savent qu’il y a peu de choses que je n’apprécie pas. Il y a toutefois certaines choses que j’évite. La première est la lecture. La deuxième est de ralentir et la troisième est de porter une montre. Toutefois, je fais une exception à cette dernière  règle. Lorsque je sors en soirée ou pour une activité spéciale, vous me verrez toujours porter deux accessoires. Le premier est ma bague  « International Tennis Hall of Fame » et le deuxième est mon garde-temps Bovet. Ce garde-temps représente l’imagination, la créativité, l’élégance et me donne un sentiment spécial que je peux le faire.

En faisant partie du programme « IMG Academy Bollettieri Tennis » Alexandra Raffy a l’opportunité d’apprendre à jouer à un haut niveau  mais également  à se préparer pour son avenir et avoir les qualités requises pour avoir ce sentiment spécial qu’elle peut le faire comme les garde-temps Bovet.



James Bollettieri

Je dédicace ces quelques lignes à un de mes joueur que j’entraîne depuis quelques années, Amadeo Raffy. Issu d’une famille de joueurs de tennis, ils sont tous passionnés par le sport et comprennent les valeurs que cela amène à la vie. Amadeo est le plus jeune de la fratrie et a un véritable talent pour le sport avec une personnalité très forte. Il est encore jeune pour comprendre comment gagner, mais il a les outils pour le faire grâce à sa vitesse de pieds et de magnifiques coups. Durant ses matchs, il ne montre aucun signe de nervosité ce qui deviendra une grande arme lorsqu’il grandira.

Pour le moment, notre principal but est de développer une bonne éthique de jeu ainsi qu’un mental fort. Son avenir se tient dans ses mains et il peut aller très loin dans le tennis de haut niveau.



Madeleine Stowe

Quand j’ai rencontré pour la première fois Monsieur Raffy, j’ai été frappé par son esprit passionné et dynamique. On retrouve chez lui plein de caractéristiques rares dont ce feu sacré pour créer des garde-temps uniques. Pascal ne veut pas être défini dans le moment mais par sa passion incessante à comprendre l’intemporel.

Cette passion se retrouve dans sa générosité aussi bien envers Bovet que vers le monde extérieur. Avocat invétéré des laissés pour compte à Haïti, il a tout de suite adhéré au projet de la fondation « Artists for Peace and Justice », ayant pour but d’aider l’éducation des jeunes dans ce pays. Dès le moment, où Pascal Raffy, a posé le pied sur le sol haïtien, sa compassion et sa compréhension l’ont entraîné à s’engager dans cette voie.

Pascal Raffy et l’ensemble de l’équipe Bovet sont remarquables car tout ce qu’ils font, est réalisé avec amour et passion en vue d’atteindre l’excellence – que ce soit pour manufacturer des garde-temps de grande beauté ou d’aider les autres avec tout leur cœur. Je suis particulièrement fière d’être une amie de Pascal et de sa remarquable équipe. Ils sont uniques.

Vicente del Bosque

J’ai une amitié forte et je ressens une profonde affection pour Pacal Raffy depuis que nous nous sommes rencontrés il y a plusieurs années. Je suis très loyal et ai une grande gratitude envers Bovet.



Paul Haggis

Sa compassion, sa détermination et son engagement d’aider les enfants de certaines communautés les plus pauvres du monde, en dit long sur l’homme que Pascal est. Nous sommes très fières de notre amitié qui nous lie à Pascal et à notre partenariat avec Bovet.



The-New-York-Times_Paul-Haggis