Menu
Contact

Des artistes célèbres donnent 1,25 million de dollars pour soutenir Artists for Peace and Justice

Sean Penn, Pascal Raffy, Paul Haggis, Maxwell, Maria Bello, Jim Belushi, Jeremy Renner, Catherine Keener. Tous se sont donné rendez-vous à l’évènement annuel BOVET 1822 Artists for Peace and Justice Festival Fair en faveur de l’éducation en Haïti

Cette année, l’évènement annuel BOVET 1822 Artists for Peace and Justice (APJ) Festival Fair, organisé à la célèbre Casa Loma de Toronto, au Canada, a enregistré un total de dons extraordinaire, récoltant pas moins de 1,25 million de dollars. Co-présidé par Natasha Koifman et Suzanne Boyd, la soirée était présentée par une équipe influente, rassemblée autour du propriétaire de la Maison BOVET 1822, Pascal Raffy, composée notamment du fondateur d’APJ, Paul Haggis, ainsi que de Jeremy Renner, Jim Belushi, Catherine Keener, Maria Bello, Maxwell, Jimmy Jean-Louis et George Stroumboulopoulos.

Donnée dans la somptueuse Casa Loma, la réception était notamment parrainée par BOVET 1822, partenaire stratégique d’APJ. Grâce au soutien exceptionnel de la Maison horlogère, APJ est en mesure d’investir l’intégralité des dons récoltés dans l’amélioration de la santé, de la dignité et des initiatives d’éducation en Haïti.

Paul Haggis, Pascal Raffy et Maria Bello ont décerné au fondateur de la J/P Haitian Relief Organization (J/P HRO), Sean Penn, le deuxième prix annuel Peace and Justice Award, en reconnaissance de son engagement particulièrement durable pour soutenir les communautés haïtiennes et promouvoir les idéaux de paix et de justice sociale dans le monde. Maria Bello a ouvert son hommage à Sean Penn en demandant aux invités de choisir un mot pour le décrire.

bovet-1822-haggis-penn-bello-raffy-belle-original-hd

Paul Haggis, réalisateur oscarisé et fondateur d’APJ ; acteurs Sean Penn et Maria Bello, Pascal Raffy, propriétaire de BOVET et David Belle, directeur exécutif d’APJ

Lorsque le mot « inlassable » a été proposé, la salle entière a fait part de son accord, d’une même voix. Après avoir accepté son prix, salué par une standing ovation, Sean Penn a encouragé toutes les tables à faire une promesse de don à APJ, contribuant à augmenter le total des fonds récoltés bien au-delà des résultats d’une vente aux enchères déjà réussie.

Lors de cette vente, les invités ont pu enchérir pour acheter des expériences uniques, remportées pour des sommes impressionnantes en faveur de la cause défendue. Parmi les lots à la vente, un rôle de figurant dans le film de Paul Haggis Gold, avec Matthew McConaughy, ou bien une journée sur le plateau de la nouvelle série HBO de David Simon The Deuce, avec James Franco et Maggie Gyllenhaal. L’acteur Jeremy Renner a proposé un rendez-vous pour deux pour la première VIP de son film, The Arrival, présenté au festival TIFF. Ce prix a été remporté par le duo Dean et Dan Caten de DSQUARED. Le crooner soul Maxwell a ajouté une enchère surprise en proposant à son acquéreur de l’accompagner aux côtés de l’artiste R&B Mary J. Blige pendant leur tournée mondiale King + Queen of Hearts.

bovet-1822-renner-raffy-haggis-original-hd

Jeremy Renner, Pascal Raffy et Paul Haggis

Les invités ont eu droit à une performance musicale dédicacée à Pascal Raffy, avec une interprétation de « It’s A Wonderful World » par le chanteur et parolier indie-soul américain, Arum Rae. L’artiste Slaight Music Kayla Diamond, gagnante du concours It’s Your Shot organisé par son label, a elle aussi diverti les invités plus tôt dans la soirée avec ses airs alt-rock.

Parmi les autres VIP qui ont foulé le tapis rouge pour l’évènement, citons notamment Jimmy Jean-Louis, Maripier Morin, Peter Tunney, Gabriella Wright, Jeanne Beker, Ian Hylton, Drew and Jonathan Scott, and Kevin O’Leary. Plusieurs célébrités et invités portaient un garde-temps BOVET pendant la soirée, y compris les acteurs Jeremy Renner, Jimmy Jean-Louis et Katherine Castro ; le cador de la télévision et de la radio George Stroumboulopoulos, le réalisateur récompensé d’un Academy Award et fondateur d’APJ Paul Haggis, ainsi que le directeur exécutif d’APJ, David Belle. Plusieurs correspondants à l’antenne portaient eux aussi des garde-temps très élégants.

bovet-renner-raffy-belushis-haggis-original-hd

Jeremy Renner, Pascal Raffy, Jim Belushi et Paul Haggis

Immédiatement après le séisme de 2010, APJ a financé l’achat de terrains et de bâtiments pour construire le premier établissement secondaire gratuit d’Haïti, et le plus grand de l’État, The Academy for Peace and Justice, ouvert aux jeunes les plus démunis et les plus méritants, à Port-au-Prince. En 2016, l’établissement a atteint sa capacité maximale avec 2 800 élèves, et célébré sa première remise de diplômes, donnant aux enfants défavorisés la possibilité de poursuivre leur éducation au-delà de la sixième. La Maison BOVET 1822 s’est engagée très tôt pour cette cause, lorsque son propriétaire, Pascal Raffy, a souhaité s’investir dans la mission centrale de l’organisation. Après avoir visité Haïti et découvert par lui-même les besoins de sa population, M. Raffy s’est engagé à faire un don de 5 millions de dollars sur cinq ans, un montant dépassant les dons récoltés à l’occasion d’autres évènements. En outre, il a versé les résultats des ventes du garde-temps Lady BOVET Fleur de Vie au bénéfice de l’organisation, en collaboration avec un autre membre du conseil d’administration d’APJ, Madeleine Stowe.

Pascal Raffy raconte lors de la soirée : « J’ai rencontré la grande famille d’APJ un soir sur Sunset Boulevard. J’ai découvert alors la Sun City (Cité Soleil dans Port-au-Prince) avec le Père Rick de The St. Luke Foundation for Haiti. C’est cet homme exemplaire qui a inspiré mon désir indéfectible de nourrir l’espoir des enfants d’Haïti en se basant sur l’éducation, la persévérance et la fierté. Aujourd’hui, notre partenariat avec Artists for Peace and Justice nous permet de continuer à promouvoir les qualités mêmes que la Maison Bovet incarne. Nous sommes fiers que cette réunion à Toronto ait été, une fois de plus, une réussite. Nous sommes heureux de pouvoir aider à garantir que l’intégralité des dons promis pendant la soirée serve directement à soutenir les enfants et les écoles d’Haïti, où cet argent fait cruellement défaut. »

« L’APJ à Toronto est notre premier évènement de bienfaisance de l’année. Depuis 2009, lorsque nous avons lancé APJ au festival TIFF, nous avons pu donner aux enfants haïtiens une opportunité d’aller à l’école et de bâtir un avenir plus serein pour leur pays, » explique Paul Haggis. « En huit ans, avec la communauté extraordinaire de Toronto et notre famille APJ, nous avons accompli des choses incroyables, concrétisées par la toute première remise de diplômes de l’établissement The Academy for Peace and Justice. Grâce à nos nombreux contributeurs, nous avons fait de grandes avancées pour améliorer l’éducation et la santé, et pour redonner espoir aux enfants d’Haïti. Mais il nous reste tant de choses à faire. Ce soir, nous avons rendu honneur à nos amis et mis en valeur ce que nous avons accompli, mais nous devons poursuivre sur notre lancée pour créer des emplois, émanciper les jeunes et soutenir la nouvelle génération de leaders haïtiens. »