Menu
Contact

BOVET 1822 et Artists for Peace and Justice célèbrent les Fêtes à New York

Paul Haggis, Adrian Grenier, Chris McDonald et leur amis sont venus écouter Alan Cumming interpréter des chants de Noël et des chansons romantiques en soutien à l'association Artists for Peace and Justice (APJ)

L’association Artists for Peace and Justice (APJ) créée par le réalisateur de films plusieurs fois primé Paul Haggis et BOVET 1822 ont organisé une fête de Noël en toute intimité, doublée d’une collecte de fonds.

Pour l’occasion, l’acteur-chanteur Alan Cumming, lauréat d’un Tony Award et d’un Olivier Award, avait préparé un joli programme de chants de Noël et de chansons romantiques. L’événement s’est déroulé dans la demeure de Mike Novogratz, membre du conseil de l’APJ, et de sa femme Sukey. De nombreux artistes, célébrités, amis et sympathisants de la cause avaient été conviés à cette belle soirée festive. Parmi eux, Adrian Grenier, Salman Rushdie, Chris McDonald, Parson James, Meredith Ostrom, David et Monica Zwirner, Jacqueline Novogratz et Chris Anderson, Camilla Olsson, et bien d’autres encore.

Cette soirée a marqué la fin d’une année très réussie en matière de collectes de fonds. Grâce à l’exceptionnel don d’1 million de dollars effectué par BOVET annuellement depuis le début de son engagement en 2013, APJ a récolté la somme record de 4,5 millions de dollars en 2016.

L’acteur-chanteur Alan Cumming, plusieurs fois primé (Tony Award/Olivier Award), avec Paul Haggis, fondateur d’APJ

En tant que partenaire stratégique de longue date d’APJ, BOVET 1822 a co-présenté cette soirée. La générosité et l’implication constantes de Pascal Raffy, propriétaire de BOVET, et de sa maison horlogère suisse rendent possible le travail de l’association et lui permettent d’utiliser 100 % des dons directement dans ses programmes.

Cette association à but non lucratif encourage la paix et la justice sociale. Elle lutte contre la pauvreté à travers le monde en soutenant des programmes efficaces menés sur le terrain dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la dignité par le biais de l’art. À Haïti, suite au tremblement de terre dévastateur de 2010, APJ a investi, avec l’aide de BOVET 1822, plus de 20 millions de dollars afin de fonder de nouvelles institutions avant-gardistes destinées aux plus défavorisés. Un lycée et une université ont ainsi été construits.

Forts d’une année jalonnée de magnifiques succès, avec notamment les premiers diplômés du lycée de l’Academy for Peace and Justice, à Haïti, et le lancement de « Brilliant is Beautiful », un fond d’aide proposant des bourses d’études aux femmes et aux jeunes filles, APJ et BOVET 1822 ont l’intention de reproduire ce modèle d’action et ces résultats exceptionnels issus de leur partenariat aux quatre coins du globe, par le biais de partenaires efficaces et locaux, présents sur le terrain.

L’acteur Adrian Grenier avec Mike Novogratz, membre du conseil d’APJ

Mike Novogratz, membre du conseil d’APJ, le romancier Salman Rushdie et le fondateur d’APJ, Paul Haggis

Lors de cette soirée, les convives ont pu goûter à des mets et des boissons raffinés, dans une atmosphère intime. Ils ont ainsi pu reprendre en chœur les chants de Noël et chansons romantiques interprétés par Alan Cumming, et accompagnés par le pianiste et compositeur de musiques de films Lance Horne. D’autres sympathisants, comme Arum Rae, Parson James, Paul Beaubrun, Al Sapienza, Deborah Rennard et Davell Crawford ont également ébloui l’assemblée avec diverses surprises artistiques. De plus, BOVET 1822 avait fait installer un stand photo pour ajouter à l’esprit festif de la soirée. De nombreux accessoires de Noël étaient à la disposition des invités pour prendre la pose. Chris McDonald a notamment été aperçu en train de plaisanter avec des bois de rennes sur la tête.

L’acteur Chris McDonald et le réalisateur Paul Haggis

Une fois les chansons terminées, le père Rick Frechette, partenaire privilégié de longue date et véritable inspiration pour APJ, a prononcé un discours passionné et positif, incitant les convives à continuer à vivre en accord avec leurs valeurs en donnant aux autres et en suivant la lumière de la foi et de l’amour en cette période de fêtes. Il a notamment pris en exemple le peuple haïtien, indestructible, et sa volonté farouche de ne jamais abandonner. Cet homme extraordinaire, médecin, prêtre et fondateur de la St. Luke Foundation, travaille sur l’île d’Haïti depuis plus de 30 ans. Son message a mis fin avec justesse à cette soirée festive, laissant place à la collecte de fonds destinée à une noble cause.