Menu

Recherche & Développement

Recherche & Développement

l’histoire de la maison boveT est jalonnée de concepts innovants, de développements ingénieux et de brevets ayant contribués à l’évolution de la haute horlogerie. De l’échappement Duplex des montres de poche que manufacturaient les frères Bovet au XIXème siècle aux six brevets que compte le Tourbillon Braveheart® présenté en 2015, les développements ont toujours visés à améliorer la précision et la fiabilité tout en délivrant un confort d’utilisation et des complications adaptées à leur époque et aux besoins des collectionneurs.

Mouvement-Monsieur-Bovet_Original_3203

Virtuoso II

Le Calibre à Spécialités Horlogères Virtuoso II est le premier mouvement entièrement développé et manufacturé par les horlogers de la Manufacture DIMIER et à être régulé par un mouvement non-tourbillon. Cinq ans de développement ont été nécessaires pour réaliser ce mouvement. Spécifiquement conçu pour les spécificités des différentes collections BOVET, ce calibre a la capacité d’évoluer et s’adapter au type d’indications qu’il sera exigé d’afficher. Ce calibre se distingue pour son double affichage d’heures et des minutes des deux côtés du mouvement, ainsi qu’une cage de secondes.

le système Amadeo®

Le système Amadeo® permet de transformer un garde-temps BOVET en une montre bracelet réversible, une montre de poche, une montre de table ou encore un collier pour femmes. De plus, cette conversion peut se faire sans avoir besoin d’outils spécifiques ni d’un quelconque talent d’horloger. En quelques mouvements très simples, le garde-temps BOVET s’adapte au gré de son propriétaire.

brevets

Les inventions de Bovet Fleurier SA ont toujours joué un rôle majeur dans le développement de l’histoire de l’horlogerie de de nombreux brevets ont été déposés. Ces brevets mettent en avant les savoir-faire des artisans et leur esprit d’innovation qui depuis 1822 œuvrent pour concevoir des garde-temps d’exception.

CF017992

philosophie

L’organisation mise en place par Pascal Raffy, aborde le développement de chaque garde-temps en le considérant en tant qu’une entité et non l’assemblage de différents éléments. Les constructeurs de mouvements, de cadrans et de boites œuvrent ensemble dès la genèse de chaque projet. Ils définissent d’abord le garde idéal répondant au cahier des charges. Une fois le dessin global du garde-temps finalisés, ils entreprennent les différentes phases de développement et de prototypie.